Le taux de réussite de la contraception par implant : peut-on être enceinte ?

Le taux de réussite de la contraception par implant : peut-on être enceinte ?

L’implant contraceptif, ce petit bâtonnet inséré sous la peau, est devenu une méthode de contraception de choix pour de nombreuses femmes. Mais qu’en est-il de son efficacité ? Peut-on tomber enceinte malgré son utilisation ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

L’implant contraceptif, une méthode efficace ?

L’implant contraceptif est un moyen de contraception qui présente de nombreux avantages. Inséré dans la face interne du bras, il libère de façon constante et régulière une hormone qui bloque l’ovulation. Ainsi, la femme ne peut plus tomber enceinte. C’est une méthode qui a fait ses preuves, mais qui n’est pas sans risques.

L’insertion de l’implant est généralement bien tolérée. Il est inséré sous la peau par un professionnel de santé, comme un médecin ou une sage-femme. L’opération est rapide et généralement indolore, grâce à l’utilisation d’une anesthésie locale. Un bandage compressif est ensuite placé pour éviter les saignements et un pansement adhésif est appliqué pour protéger la peau.

Cependant, comme pour toute méthode contraceptive, l’utilisation de l’implant n’est pas exempte de risques. Certains effets indésirables peuvent survenir, tels que des saignements irréguliers, des changements d’humeur, des maux de tête, de la fatigue… Ces effets secondaires sont généralement temporaires et disparaissent après quelques mois d’utilisation. En cas de symptômes persistants, il est recommandé de consulter un professionnel de santé.

contraception par implant

 

Peut-on tomber enceinte avec un implant contraceptif ?

L’implant contraceptif a une efficacité de plus de 99%. Cela signifie qu’en moyenne, moins d’une femme sur 100 utilisant ce moyen de contraception tombera enceinte dans l’année. C’est un taux d’efficacité comparable à celui de la pilule contraceptive, de l’anneau vaginal et du stérilet intra-utérin.

Cependant, il existe des situations dans lesquelles la contraception par implant peut échouer. Par exemple, si l’implant n’a pas été correctement inséré, s’il a été déplacé ou expulsé, ou si la femme prend certains médicaments qui peuvent interférer avec l’action de l’implant.

Il est donc important de vérifier régulièrement la présence de son implant, notamment après des activités physiques intenses. En cas de doute, un professionnel de santé pourra confirmer la bonne position de l’implant.

Le retrait de l’implant contraceptif

Le retrait de l’implant est une procédure simple, généralement réalisée par le même professionnel de santé qui a procédé à l’insertion. Il suffit de faire une petite incision dans la peau, de saisir l’implant avec une pince et de le retirer. Un nouveau pansement adhésif est ensuite appliqué et le bras est bandé.

A lire aussi :  Comment intégrer la rééducation du périnée dans votre routine quotidienne ?

Cependant, il est important de noter que la capacité à tomber enceinte revient rapidement après le retrait de l’implant. Si vous ne souhaitez pas tomber enceinte, il est donc nécessaire de mettre en place une autre méthode contraceptive immédiatement après le retrait.

L’implant contraceptif est une méthode de contraception très efficace. Son taux de réussite est élevé et son utilisation est généralement bien tolérée. Cependant, comme toutes les méthodes contraceptives, elle n’est pas sans risques ni effets secondaires. Il est donc important de bien s’informer et de discuter avec un professionnel de santé avant de faire son choix.

Et quant à la question « peut-on tomber enceinte avec un implant contraceptif ? », la réponse est : c’est très peu probable, mais pas impossible. Il est donc important de rester à l’écoute de son corps et de consulter un professionnel de santé en cas de doute.

Femme, gynécologie santé de la