Des approches psychologiques pour arrêter de fumer

Des approches psychologiques pour arrêter de fumer

Personne ne devrait fumer de cigarettes, et tous les efforts devraient être faits pour inciter les gens à arrêter toutes les formes de tabac. Il existe différentes méthodes éprouvées, telles que les médicaments sur ordonnance et les conseils, pour arrêter de fumer. Cet article vous propose de découvrir quelques approches psychologiques pour arrêter de fumer.

L’hypnose

Les méthodes d’hypnose varient beaucoup, ce qui rend difficile son étude comme moyen d’arrêter de fumer. Certaines études contrôlées sur l’emploi de l’hypnose pour aider les gens à arrêter de fumer ont montré que c’est une méthode d’arrêt qui fonctionne. Certaines personnes l’ont essayé et affirment qu’elle est utile. Si vous souhaitez l’employer, demandez à votre prestataire de soins de santé de vous recommander un bon thérapeute agréé qui pratique l’hypnothérapie. Aujourd’hui, plusieurs utilisent l’hypnose pour arrêter de fumer.

La magnétothérapie

La magnétothérapie pour arrêter de fumer consiste à placer deux petits aimants à un endroit précis, l’un en face de l’autre, de chaque côté de l’oreille. Le magnétisme les maintient en place. À ce jour, il n’existe aucune preuve scientifique suggérant que la magnétothérapie aide les gens à arrêter de fumer. Néanmoins, de nombreuses sociétés en ligne vendent ces aimants et font état de divers taux de réussite. 

La thérapie au laser froid

Cette méthode, également appelée thérapie au laser de faible intensité, est liée à l’acupuncture. Dans cette méthode, des lasers froids sont utilisés à la place des aiguilles pour l’acupuncture. Malgré les affirmations de succès de certains fournisseurs de thérapie au laser froid. Même s’il n’existe pas encore de preuve scientifique montrant que cette méthode aide les gens à arrêter de fumer, certains témoignent de son efficacité, après l’avoir expérimentée. 

Les pratiques corps-esprit

Certaines études ont examiné les programmes de sevrage tabagique faisant appel au yoga, à la pleine conscience et à la méditation pour aider à arrêter de fumer. Les résultats n’étaient pas clairement en faveur de ces méthodes, mais certaines ont montré une diminution de l’envie de fumer et de la consommation de tabac. Elles restent quand même des options sérieuses, car certaines personnes les ont jugées bonnes après essais.

La dinde froide et le sevrage progressif

Beaucoup de fumeurs arrêtent de fumer d’un seul coup, sans médicaments ni substituts nicotiniques. Vous entendrez peut-être dire que les personnes qui arrêtent de fumer d’un coup sont plus nombreuses que celles qui ont recours à une aide. C’est vrai, mais cela reflète le fait que beaucoup plus de personnes utilisent la méthode de la dinde froide. En fait, les chances de réussite d’une tentative d’arrêt sont beaucoup plus élevées lorsqu’une personne utilise une assistance.

L’autre méthode est le sevrage progressif, qui consiste à réduire un peu chaque jour le nombre de cigarettes que vous fumez. De cette façon, vous réduisez lentement la quantité de nicotine dans votre corps. Vous pouvez supprimer les cigarettes fumées avec une tasse de café, ou décider de ne fumer qu’à certains moments de la journée. Il est logique de réduire la quantité de nicotine avant la date d’arrêt du tabac afin de réduire les symptômes de sevrage, mais cela peut être difficile à faire.

Thérapie